2017

F.P.Journe et Holland & Holland, Un partenariat de distinction pour une Série Limitée exclusive

Londres 12 octobre 2017 – Lancement de la Série Limitée Chronomètre Holland & Holland

F.P. Journe et Holland & Holland deux marques de référence dans la création artisanale haut de gamme, décident de réaliser ensemble une création unique illustrant le meilleur de leurs savoir-faire respectifs.

François-Paul Journe est constamment à la recherche de l'exceptionnel, de l'unique et de l'innovant. Il a immédiatement vu la possibilité d'inclure l'acier de Damas dans une série de montres uniques dotées d’une solide référence historique dont les racines remontent à 1850.

De son côté, Holland & Holland a été séduit par l’idée de céder deux canons de collection centenaires de leur musée pour la fabrication de pièces de Haute Horlogerie signées F.P. Journe.

Dans les registres de la société, on retrouve l’enregistrement écrit à la main de ces deux canons. Le premier datant de 1868, qui portait le numéro 1382, a permis de réaliser 38 cadrans tandis que le deuxième canon N° 7183 de 1882, a permis d’en réaliser 28.

Le Chronomètre Holland & Holland est réservé aux collectionneurs F.P. Journe et Holland & Holland à travers un processus d’application. Cette série limitée est exclusivement disponible dans les Boutiques F.P.Journe et Holland & Holland (Londres, Dallas). 

 

Pour découvrir l'histoire de ce partenariat exceptionnel et pourquoi le Chronomètre Holland & Holland F.P.Journe est une création singulière, cette page sera mise à jour avec du contenu supplémentaire.

Making of, épisode 1:

En quête permanente de perfection 

F.P. Journe et Holland & Holland sont deux manufactures qui partagent les mêmes valeurs: l’excellence, l’artisanat dans son raffinement le plus exquis, ainsi qu’un amour partagé pour la beauté.


Chacun dans son domaine a produit au fil des décennies des objets d’Art exceptionnels. Leurs artisans hautement spécialisés ont passé de longues heures à modeler et à façonner chaque composant.

Décorateurs, graveurs, experts dans le travail du bois fin, spécialistes de métaux précieux, laqueurs, mécaniciens de précision et horlogers, accomplissent chacun leurs tâches minutieuses, répétées inlassablement avec une infinie précision pour atteindre la perfection.

La conception d’une montre F.P. Journe peut prendre au minimum trois ans; la fabrication d’une arme personnalisée Holland & Holland exige parfois plus de deux ans au cours desquels le client peut choisir chaque partie de son fusil.
Constructeur Horloger indépendant, François-Paul Journe conçoit et réalise des montres de haute horlogerie depuis 40 ans. Ses connaissances historiques et son expertise l’ont conduit à relever les défis horlogers les plus audacieux démontrant une constance dans ses recherches sur la précision et l’innovation.

Les créations de très haute horlogerie F.P. Journe témoignent d’un pédigrée exceptionnel et chacune d’elles a donné naissance à des mécanismes dotés de fonctions inhabituelles comme le Chronomètre à Résonance avec ses deux cœurs mécaniques, le Tourbillon Souverain avec remontoir d’égalité et seconde morte, la Répétition Souveraine ultra plate ou l’incroyable Sonnerie Souveraine. Au fait de l’Art horloger, elles ont permis à F.P. Journe de positionner sa Manufacture de haute horlogerie en marque de référence parmi les maisons les plus prestigieuses et elles ont valu à la marque les plus grands prix horlogers à travers le monde.

Holland & Holland figure en tête de liste des meilleurs fabricants d’armes traditionnelles depuis plus d’un siècle. Son fondateur Harris Holland était un champion du tir aux pigeons. Grâce à cette discipline sportive, il a participé à la renommée internationale de l'établissement de «H. Holland», lui offrant pignon sur rue, permettant à cette entreprise d’être le fabricant d'armes des années 1950. Par la suite, son neveu Henry William Holland rejoint la Maison comme apprenti. Il deviendra un génie inventif et un homme d'affaires doué qui fera fructifier l’entreprise de son oncle.

Au fil des décennies, Holland & Holland a toujours su maintenir sa position de leader mondial dans ce créneau en se concentrant sur la qualité et l'excellence de ses créations artisanales de haut vol. Dans leur manufacture de Bruton Street, ses dirigeants ont introduit leur concept «Products of Excellence», qui établit de nouveaux standards d’élaboration pour des réalisations nécessitant une qualité de très haut niveau. Le nouveau calibre – au sens armurier du terme –, le Nitro Express 700, fait son apparition.
 

Davantage de détails à découvrir dans la vidéo ci-dessous



Making of, épisode 2:

Le Damassé 

La méthode consiste à prendre des barres de différents types d’acier ou de fer et acier avec plus ou moins de carbone pour les forger en une seule barre. Un travail inlassable obtenu en chauffant, tordant et martelant, puis en pliant la barre, et en répétant à nouveau cette procédure. Le résultat est une barre avec des couches d’acier de différents types produisant des lignes ondulées et des motifs visibles en raison de la différence de composition chimique entre les différentes barres utilisées.

La technique a d’abord été appelée «motif soudé» et était connue de plusieurs cultures. Les Japonais l’utilisaient pour forger la lame damassée de leurs épées depuis 1100 après J.-C., et les Vikings et les Celtes vers 600 après JC. En 1570, cette technique est reprise en Inde pour fabriquer des canons. Les techniques de Damassé se sont répandues dans l’Empire ottoman et plus tard en Hongrie

et en Espagne vers les années 1650. La défaite des Turcs lors du siège de Vienne en 1683 a permis de saisir des milliers de fusils de ce type qui ont été étudiés. Cela a favorisé l’accélération de la fabrication de canons à motifs soudés en Europe. En 1700, les Belges les produisaient à Liège, et au début des années 1800, les Anglais utilisaient ce procédé pour produire des canons de haute qualité pour les disciplines sportives.

Le défi dans la production de ces cadrans en série limitée, aura été de couper les canons de deux fusils sur toute leur longueur afin d’être en mesure de générer des bandes plates. Pour parvenir à ce résultat, plusieurs opérations auront été nécessaires à Londres et à Genève avec le concours de la fabrique «Les Cadraniers de Genève», propriété de F.P. Journe.

Davantage de détails à découvrir dans la vidéo ci-dessous

 

Making of, épisode 3:

L’instantané

Ce qui est particulièrement frappant à propos de cette série limitée est que sa réalisation est basée sur un savoir-faire perdu. Une compétence qui a un début et une fin. Tel un arrêt sur image, il s’agit d’une photo instantanée.

Le calibre 1304 lié à l’histoire du Chronomètre Bleu a été utilisé, avec toutefois une particularité: celle de se passer du mécanisme de la petite seconde. Ce qui permet de mieux souligner la texture et le motif du cadran.

François-Paul Journe a décidé d’utiliser un boîtier en acier de 39 millimètres de diamètre, en référence à ce matériau indispensable pour les canons de pistolet. Ce choix de diamètre souligne le caractère unique de cette pièce d'horlogerie, d’autant que c’est la première fois que F.P. Journe utilise cette taille puisque seules les circonférences de 38 et de 40 millimètres avaient été explorées au nombre de ses réalisations.

Le choix du calibre 1304 fait également sens. Car ce calibre est un chronomètre de précision alimenté par deux barillets à ressort parallèles. 

Or, à l’époque de la fabrication de ces armes, c’était cette technologie qui était utilisée dans les chronomètres de marine.

Davantage de détails à découvrir dans la vidéo ci-dessous


 

F.P.Journe Chronomètre Holland & Holland

La présentation

Articles suivants
F.P.Journe organise la Young Talent Competition avec le soutien de la FHH, Fondation de la Haute Horlogerie et remettra les prix aux meilleurs jeunes horlogers durant le SIHH en janvier 2018.
12 septembre 2017 – F.P. Journe organisait sa Coupe de golf féminine annuelle au prestigieux Golf Club de Genève