2017

Témoignage M. Mori

F.P. JOURNE A RENCONTRÉ M. MORI (JAPON) POUR LUI POSER QUELQUES QUESTIONS SUR SON EXPÉRIENCE AU MARATHON DES SABLES 2017 DANS LE SAHARA, FIDÈLEMENT ACCOMPAGNÉ DE SON CENTIGRAPHE SPORT F.P. JOURNE.

F.P. Journe est fier de compter des individus extraordinaires parmi ses clients.

Une de ces personnes est M. Mori du Japon, qui a participé au Marathon des Sables 2017 au Sahara avec son Centigraphe Sport, un marathon de sept jours de 236 km dans des conditions extrêmes.

F.P. Journe a rencontré M. Mori pour lui poser quelques questions sur son expérience et sur la manière dont son Centigraphe Sport a résisté.



FPJ: Le sable, le vent, la chaleur, la fatigue, l'effort constant... Pourquoi avez-vous choisi de relever un tel défi?

M. Mori: C'était mon rêve de découvrir la nature magnifique du Sahara, pas seulement y faire du tourisme, mais aussi ressentir le Sahara dès le premier jour de la course.
Je me suis entrainé pendant un certain temps, prenant part à des ultra marathons de plus de 100 km et à des trails en haute montagne. Ensuite, j'ai décidé de participer au Marathon des Sables dans le Sahara (http://www.marathondessables.com) cette année.

FPJ: L'utilisation d'un tel garde-temps pour un défi ultime n'est pas habituel. En vous préparant à cette course extrême, comment avez-vous décidé de choisir le Centigraphe Sport?

M. Mori: En participant au marathon du Sahara, les coureurs doivent choisir une montre mécanique, car la plupart des montres sport GPS comme Garmin ou Suunto n'ont pas de batterie avec une durée de vie de 7 jours. J'ai tout naturellement décidé de porter mon Centigraphe Sport car c'est la montre que je porte quotidiennement.

FPJ: Le Centigraphe Sport a-t-il répondu à vos attentes? Comment?

M. Mori: Mon Centigraphe Sport a fonctionné parfaitement comme prévu dans tous les aspects: la légèreté, l'étanchéité, la protection contre la poussière intense due à une course dans le sable, mais également un affichage du temps précis sans subir les différences de température. La montre a permis de rendre facile la lecture de l'heure même la nuit.

FPJ: Quel est votre prochain défi?

M. Mori: Je prévois de participer à l'Ultra Trail du Mont Blanc, 171 km, à la fin du mois d'août 2018. utmbmontblanc.com

FPJ: Question plus personnelle, quelle création F.P. Journe aimeriez-vous posséder ou admirer?

M. Mori: Je suis très chanceux de vivre en même temps que François-Paul Journe et de voir qu'il continue de faire ce qu'il aime. Mais par curiosité, j'aimerais voir comment il réaliserait une boussole et un baromètre.

Articles suivants